LES MOYENS ET LES METHODES

A u rythme de deux par an, les expéditions Lost Worlds qui dureront entre 4 et 8 semaines réuniront des scientifiques naturalistes d’envergure internationale, encadrés par des spécialistes des milieux difficiles. Deux expéditions par an, entre 4 et 8 semaines, réuniront de 10 à 20 scientifiques naturalistes d’envergure internationale, encadrés par des spécialistes des milieux difficiles.

Lors de chaque campagne, des outils innovants d’exploration, de communication et de recherche seront développés et utilisés afin d’optimiser l’efficacité du travail des chercheurs et de limiter les impacts sur les milieux naturels et les populations locales.
Le projet Lost Worlds se veut être un pôle de compétence et une plateforme créative pour la recherche sur la biodiversité ainsi que pour la préservation des écosystèmes et du patrimoine archéologique mondial.

Pour atteindre ces objectifs, nous regroupons les meilleurs spécialistes dans des équipes de terrain réduites et légères de 10 à 20 scientifiques maximum. Très expérimentés, efficaces et autonomes afin de privilégier la mobilité et l’efficacité, ces chercheurs auront pour tâche de collecter le maximum d’échantillons dans leur groupe et non plus seulement dans leur genre.

Cette équipe internationale d’exception, composée de biologistes autant que d’archéologues, sera accompagnée d’aventuriers de tout poil, grimpeurs, plongeurs, et utilisera des moyens techniques modernes innovants pour explorer et étudier les derniers mondes perdus.

EWEXMKD1388

Copyright © Evrard Wendenbaum 2014-2017