Comment communiquer depuis l’autre bout du monde ?

DECRYPTAGE – On vous en a donné des infos, sur les boeufs musqués, les expériences glaciaires, et la vie de camp. Mais comment communiquer depuis l’autre bout du monde, au fin fond des glaciers ou en plein coeur de la toundra ? On fait le point sur une des principales difficultés (encore une !) de l’expédition.

SATELLITE, TU ES LA ?

C’est via le système de téléphonie par satellite que nous communiquons entre nous et avec l’extérieur. Les utilisateurs sont donc reliés entre eux par l’intermédiaire d’un réseau satellitaire. Le système Iridium en constitue le principal réseau mondial (66 satellites) puisqu’il couvre chaque point du globe, y compris les pôles.

Un des terminaux satellites que nous utilisons, conseillé par notre partenaire E-sat, est l’Iridium Go ! Petit, léger (300 g), robuste, il se connecte directement aux satellites Iridium et diffuse un réseau wifi auquel peuvent se connecter smartphones et tablettes, mais pas les ordinateurs portables.

Zéro déconnexion pour Marie-Lilas, la journaliste de l'expédition. Même à la difluence du glacier Edward Bailey, elle continue d'envoyer ses papiers via l'Iridium Go! et son smartphone. Zéro déconnexion au Groenland pour Marie-Lilas, la journaliste de l’expédition. Même à la difluence du glacier Edward Bailey, elle continue d’envoyer ses papiers via l’Iridium Go! et son smartphone.

>>> Sa capacité d’autonomie est de 5h30 en communication et de 15h30 en veille.

Comment ? On télécharge l’application sur tablette ou smartphone. On écrit et … on envoie. Il est possible d’envoyer plusieurs photos par jour si besoin, kilo octet par kilo octet. Pour y parvenir, la connection doit être relancée régulièrement.

>>> On peut également envoyer et recevoir des SMS.

Combien ? Un forfait mensuel au tarif intéressant offre de la data en illimité (emails, photos). Même en cas d’interruption de la connection satellite, un protocole permet de ne pas perdre des données partiellement envoyées.

ALLô ?

Dans notre sac (de geek) : un téléphone satellite et un modem Axcess Point. Cet appareil se branche sur le téléphone satellite et diffuse autour de lui un réseau wifi, auquel peuvent se connecter les ordinateurs.

On se souvient du portage d’Evrard, dans le nord du Jameson Land, pour déposer la nourriture à Tanguy et Nicolas .

 

De la cabane de Sydkap, Evrard tente de joindre notre pilote Ingkasi via le modem satellite Iridium Go! De la cabane de Sydkap, Evrard tente de joindre notre pilote Ingkasi via le modem satellite Iridium Go!

Son atout ? Avoir l’usage d’un vrai téléphone satellite que l’on peut utiliser seul, sans smartphone ni tablette. Il est donc moins consommateur d’énergie.

Son inconvénient ? En cas de connexion satellite interrompue, il faut ré-initier l’envoi d’un email. Bref, si les pièces jointes pèsent plusieurs dizaines de Ko, pour des photos en bonne résolution par exemple, ça ne fonctionne plus.

Pour le reste, il suffit d’un peu de patience… une activité idéale pendant les tours de garde ou les journées de repos au camp !

Copyright © Evrard Wendenbaum 2014-2018