« C’est une vallée un peu étrange »

INTERVIEW – A quelques kilomètres de la diffluence du glacier Edward Bailey, dans la vallée de Catalinadal et à une quarantaine de kilomètres des rives du fjord Skillebugt, émerge un mystérieux lac, qui soulève de nombreuses questions, notamment sur son écoulement. Sa profondeur, qui n’a pu être sondée, laisse deviner des parois vertigineuses. D’où vient ce lac? Comment fonctionne-t-il? Eléments de réponse avec le géophysicien Eric Larose, de l’Isterre, l’Institut des sciences de la terre à Grenoble.

Comment le lac de Catalinadal s’est-il formé?
Eric Larose C’est un lac de fonte de glace lié à l’écoulement des rivières sur les glaciers pendant l’été. Il est donc formé à partir d’écoulement de glaciers et plusieurs se jettent dedans. Mais si on sait comment l’eau arrive à ce lac, on ignore encore comment elle s’en échappe. Il n’y a aucune rivière qui en part directement.

Où son eau pourrait-elle s’écouler?
E.L. C’est le mystère de ce lac : comment et où l’eau va-t-elle ruisseler? Probablement sous un glacier, peut-être même à l’intérieur d’un glacier, on l’ignore. Ce que l’on sait, c’est qu’elle s’écoule jusqu’à la mer puisque sinon le niveau du lac augmenterait.

En plein milieu de ce lac se dresse une petite colline. Quelles informations livre-t-elle?
E.L. A son sommet, on a pu constater les traces d’un passage d’un vieux glacier qui a probablement 15 000 ans, voire plus. Ce glacier qui devait être géant date probablement de la dernière ère glaciaire. Les marques qu’il a laissées nous indiquent que le sens de son écoulement a changé. Cela signifie que nous sommes dans une vallée un peu étrange dans laquelle le sens de l’écoulement du glacier change en fonction de l’époque.

Si on sait d'où vient l'eau du lac, on ignore comment elle s'écoule. (Photo Evrard Wendenbaum / Naturevolution) Si on sait d’où vient l’eau du lac, on ignore comment elle s’écoule. (Photo Evrard Wendenbaum / Naturevolution)

Dans quelle direction allait-il alors?
E.L. Il y a 15 000 ans, il allait vers la mer. Aujourd’hui, le glacier, beaucoup plus petit, descend dans l’autre sens. Il passe un col et redescend dans le lac.

Il s’agissait donc d’une zone de confluence?
E.L. C’est exact. A l’époque, deux glaciers se rejoignaient pour aller vers la mer. Un des deux a disparu pour laisser place au lac de Catalinadal. Le deuxième glacier fait désormais une diffluence, c’est-à-dire que deux branches se séparent. Une descend vers la mer et l’autre remonte vers le lac Catalinadal. C’est un phénomène assez exceptionnel à observer.

Copyright © Evrard Wendenbaum 2014-2018